Sport / Football : le sélectionneur de l'équipe nationale, Marc Wilmots, limogé
0
 

Écouter

INFOS BREVES

  • Un sommet à Paris ce mercredi pour accélérer la mise en oeuvre de la nouvelle force conjointe G5 Sahel. – 13-12-2017
  • Ecobank Côte d’Ivoire (Groupe Ecobank), désormais cotée à la Bourse régionale de la zone UEMOA (BRVM) – 13-12-2017
  • Santé : Fermeture pour travaux de réhabilitation du Service des Urgences du CHU de Yopougon (Abidjan) du 14 au 23 décembre 2017 (Direction). – 13-12-2017
  • La Banque mondiale ne financera plus l'exploration et l'exploitation de pétrole et de gaz après 2019. – 12-12-2017
  • La Banque mondiale ne financera plus l'exploration et l'exploitation de pétrole et de gaz après 2019. – 12-12-2017
Football : le sélectionneur de l'équipe nationale,  Marc Wilmots, limogé

Football : le sélectionneur de l'équipe nationale, Marc Wilmots, limogé

APA | Lu 287 fois | Publié Il y a 28 jour(s)

Le technicien belge Marc Wilmots n’est plus le sélectionneur des Eléphants, l’équipe nationale de football de Côte d’Ivoire, annonce la Fédération ivoirienne de football (FIF) dans un communiqué transmis, mercredi, à APA.

Selon le texte, l’organe fédéral et Marc Wilmots ‘’se sont rencontrés le lundi 13 novembre 2017 à Abidjan, pour faire le bilan de la mission à lui confiée’’.

‘’A l’issue des échanges, les parties sont convenues de mettre fin à l’amiable à leur collaboration, tout en saluant la bonne ambiance qui a prévalu durant six (6) mois de travail en commun’’, annonce le communiqué signé par le président de la FIF, Augustin Sidy Diallo.

De son côté, le désormais ex-sélectionneur des Eléphants ‘’souhaite le meilleur pour le futur’’ aux Eléphants, a indiqué Marc Wilmots sur son compte Twitter.

Recruté en mars 2017 pour un contrat de deux ans renouvelable qui a pris effet le 1er avril 2017, Marc Wilmots quitte le banc des Eléphants sans gloire, après une gifle des Lions de l’Atlas du Maroc. 

En sept matches, Wilmots a enregistré 4 défaites, 2 nuls et 1 victoire. Une performance bien maigre. 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également