Le HCR lance le mouvement social ‘’LuQuLuQu’’ pour soutenir les réfugiés en Côte d’Ivoire
0
 

Écouter
Le HCR lance le mouvement social ‘’LuQuLuQu’’ pour soutenir les réfugiés en Côte d’Ivoire

Le HCR lance le mouvement social ‘’LuQuLuQu’’ pour soutenir les réfugiés en Côte d’Ivoire

APA | Lu 1292 fois | Publié

Le Haut-Commissariat des Nations Unies chargé des réfugiés a lancé un mouvement social dénommé ‘’LuQuLuQu’’ afin de susciter un soutien aux efforts humanitaires par des contributions diverses, a appris mardi APA auprès de cette agence onusienne.

«LuQuLuQu est un mouvement social créé pour transformer la perception du public à l’égard du réfugié africain initié par le HCR, l’agence des Nations Unies pour les réfugiés fondé sur la tradition africaine de partage des ressources, et le souci de l'autre», explique un communiqué de presse transmis à APA.

Ce mouvement qui utilise les technologies de l’information vise entre autres « à créer un vaste mouvement en Côte d’Ivoire, une communauté de partisans pour amplifier les voix des personnes déplacées et promouvoir les dons aux communautés déplacées, invite les ivoiriens à faire partie d'une solution maison en s’appropriant la cause des réfugiés, des rapatriés et des apatrides en Côte d’Ivoire ».

Trente sympathisants qui sont des personnalités influentes soutiennent le mouvement avec un auditoire sur les médias sociaux de plus de 16 millions de personnes qui ont rejoint le mouvement. Il s’agit entre autres de journalistes, d’artistes, d’écrivains et de créateurs de mode.

En Côte d’Ivoire, parmi les sympathisants dudit mouvement, l’on compte Edith Brou, Bloggeuse, Chef d’Enterprise Digitale, Idia Fofana (chanteuse, animatrice), Jacques Silver Bah (Le Magnific, humoriste).

Selon le HCR, le mouvement LuQuLuQu est une solution maison pour soutenir plus d’un millions de personnes en Côte d’Ivoire (1 500 réfugiés, 265 000 rapatries et 700 000 apatrides/personnes à risques d’apatridie.

SY/ls/APA

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Bonoua: Les cours perturbés au lycée moderne

Dimbokro: Journée mondiale du diabète 100 personnes dépistées gratuitement

Plaidoyer pour la construction de bâtiments au profit des écoliers à Abobo N’Dotré

Campagne cacao 2018-2019 : Les opérateurs de la filière de Bouaflé appelés à la vigilance

Grand-Lahou: Les syndicats divisés sur l’arrêt de travail annoncé dans le secondaire