262,4 milliards F CFA pour les travaux de réhabilitation du chemin de fer Abidjan-Ouagadougou.
0
 

Écouter

INFOS BREVES

  • Dernier Conseil des Ministres de l'année prévu le mercredi 20 décembre 2017 à Yamoussoukro. – 15-12-2017
  • Le Président Alassane OUATTARA quitte Abidjan ce vendredi pour Abuja en vue de prendre part au Sommet de la Cedeao. – 15-12-2017
  • Le Président Alassane Ouattara va procéder vendredi, à l’inauguration du CHU d’Angré ( Cocody -Abidjan) – 14-12-2017
  • La Cedeao examinera l'adhésion du Maroc début 2018 (Source gouvernementale) – 14-12-2017
  • Sénégal : Le procès du maire de Dakar renvoyé dès l'ouverture au 3 janvier 2018. – 14-12-2017
262,4 milliards F CFA pour les travaux de réhabilitation du chemin de fer Abidjan-Ouagadougou.

262,4 milliards F CFA pour les travaux de réhabilitation du chemin de fer Abidjan-Ouagadougou.

RTI Info / Lacinan Ouattara | Lu 111 fois | Publié Il y a 11 jour(s)

Les gouvernements ivoiriens et burkinabè ont procédé au lancement ce lundi à Abidjan des travaux de réhabilitation et de modernisation du chemin de fer Abidjan-Ouagadougou-Kaya, long de 1.260 km, destinés à favoriser de services de transport de marchandises et de voyageurs par le rail. Coût de la première phase de ces travaux, 262,4 milliards de F CFA.

"Les investissements de ces travaux d’un montant global de 262, 4 milliards de francs CFA relèvent de la responsabilité du concessionnaire qui est désormais le groupe Bolloré" a déclaré le ministre ivoirien des Transports, Amadou Koné.

Cette réhabilitation qui va durer huit ans, deux nouvelles rames de voyageurs et une locomotive neuve seront mises à la disposition de la Société internationale de transport africain par rail (SITARAIL), filiale du groupe Bolloré qui gère la ligne.

Souleymane Soulama, ministre burkinabè des Transports et de la mobilité s’est dit satisfait de cette réhabilitation qui va désormais rimer avec rapidité, sécurité et confort.
Le programme de modernisation des infrastructures est annoncé en deux phases.

La première prévoit le renouvellement complet de 853 kilomètres de rail, la réhabilitation de 31 gares et de plusieurs ateliers de maintenance sur la période 2018-2021 pour un million de tonnes de marchandises et 250 000 voyageurs à transporter.

La seconde phase, de 2021 à 2015, permettra de passer de convoyer chaque année cinq millions de tonnes dont deux millions de marchandises générales et trois millions de minerais, ainsi que 800.000 voyageurs.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également