La Côte d’Ivoire vise cinq millions de passagers à l’aéroport d’Abidjan en 2022 (Ministre)
0
 

Écouter
La Côte d’Ivoire vise cinq millions de passagers à l’aéroport d’Abidjan en 2022 (Ministre)

La Côte d’Ivoire vise cinq millions de passagers à l’aéroport d’Abidjan en 2022 (Ministre)

AIP | Lu 1603 fois | Publié

Le ministre des Transports Ivoirien, Amadou Koné a affirmé samedi que la Côte d’Ivoire qui va atteindre la barre des deux millions de passagers à l’’aéroport d’Abidjan à fin 2017 vise cinq millions en 2022.

Pour se donner les moyens de réaliser ce pari, le Gouvernement a lancé d’importants projets.

«La troisième composante concerne l’extension de l’aérogare internationale pour porter sa capacité d’accueil de deux millions à cinq millions de passagers d’ici 2022 », a promis le ministre des Transports. Cette barre sera portée à 10 millions de passagers à l’horizon 2025, a-t-il ajouté.

«On pourra ainsi accueillir plus de passagers et faire face à l’accroissement du trafic passager depuis 2011. La réalisation de cet Aéroport moderne pouvant accueillir 10 millions de passagers à l’horizon 2025 est une manifestation éclatante de l’œuvre d’édification d’un futur radieux pour notre pays, conduite par le Chef de l’Etat, Son Excellence Alassane Ouattara », s’est réjoui le ministre des Transports.

Le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly qui a procédé au lancement des travaux d’extension de l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan, d’un coût de 42 milliards FCFA, s’est félicité de l’accroissement du nombre des passagers qui est passé de 600.000 à deux millions à fin 2017.

Les travaux de l’aéroport d’Abidjan portent sur l’extension de l’aérogare internationale, de l’aire de stationnement avion avec la création de 11 postes de parking avion supplémentaires, de la voie de circulation (taxilane) avion permettant d’accueillir plus de gros porteurs de type A380.

Ils comprennent également la création d’un taxiway parallèle à la piste qui permettra de limiter le temps d’occupation de la piste au décollage et de multiplier par quatre la capacité de mouvements des avions de celle-ci, la réhabilitation de l’éclairage de l’aire de stationnement commerciale, la construction d’un terminal d’aviation d’affaires (FBO) avant-gardiste. Les nouvelles infrastructures devraient être livrées dans 12 mois.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Bonoua: Les cours perturbés au lycée moderne

Dimbokro: Journée mondiale du diabète 100 personnes dépistées gratuitement

Plaidoyer pour la construction de bâtiments au profit des écoliers à Abobo N’Dotré

Campagne cacao 2018-2019 : Les opérateurs de la filière de Bouaflé appelés à la vigilance

Grand-Lahou: Les syndicats divisés sur l’arrêt de travail annoncé dans le secondaire