Nos chaînes en direct
Publicité
Flash info
  • 13-11-2017 - Les sœurs d’Evron célèbrent leur 60 ans de présence à Lakota
  • 06-11-2017 - Football: décès à Abidjan de l’ex-international ivoirien Maxime Djédjé
  • 02-11-2017 - Nutrition - Raymonde Goudou annonce la tenue prochaine du Rassemblement mondial SUN à Abidjan.
  • 28-10-2017 - Education/ Méagui : Une école s’effondre, des blessés
  • 28-10-2017 - Les sables égyptiens d'El Alamein encore minés 75 ans après la bataille
economie
Ouverture à Abidjan de la 34è Assemblée générale du Conseil des bureaux de la carte brune CEDEAO
APA | Lu 1 fois | 17-10-2017
Ouverture à Abidjan de la 34è Assemblée générale du Conseil des bureaux de la carte brune CEDEAO


La 34è Assemblée Générale du Conseil des bureaux du système d’assurance de la carte brune de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) s’est ouverte, lundi, à Abidjan autour du thème, ‘’repositionnement du système d’assurance carte brune CEDEAO pour une meilleure participation à l’intégration sous-régionale’’.

A l’ouverture des travaux, Bernard Yapo Akpess, Directeur de cabinet adjoint du ministre ivoirien de l’économie et des finances s’est félicité du choix de la Côte d’Ivoire pour abriter cette rencontre. Pour lui, cette rencontre d’Abidjan ‘’marque un tournant important dans la vie de l’intégration (…)’’.

Auparavant, le Directeur des assurances de Côte d’Ivoire et Président du Comité d’Organisation Karim Diarrassouba ainsi que le Président en exercice du Conseil des bureaux, le Ghanéen Godfried Love Djanie, ont fait l’état des lieux. 

A cette occasion, Godfried Love Djanie a souligné que ‘’point n’est besoin de dire que le System d’assurance carte brune est bien un outil efficace d’intégration économique de la Sous-région Ouest Africaine’’.

‘’Les acteurs que nous sommes, avons l’obligation d’engager toute notre énergie et toutes nos ressources pour que cette vision devienne une réalité. Nous ne pouvons plus nous comporter comme de simples spectateurs, ou bien pire, d’en rester à des vœux pieux’’, a ajouté M. Djanie qui a promis l’année dernière de ‘’faire de la Carte brune CEDEAO un document d’assurance unique, acceptable, valide dans tous les états membres de la CEDEAO, quel que soit le bureau émetteur’’.

Pour lui, ‘’nous devons nous départir de nos anciennes habitudes si nous voulons que le système de la Carte brune connaisse du succès et puisse se comparer aux systèmes régionaux tels que la Carte rose et la Carte verte’’. La série des allocutions a fait place à la conférence inaugurale prononcée par l’ex-Président du Conseil des bureaux, l’Ivoirien Faman Touré.

Pendant trois jours, les participants réfléchiront sur le financement du système de la carte brune CEDEAO ainsi qu’à la synergie d’action pour un règlement prompt et équitable des sinistres dans la CEDEAO. Le renouvellement des organes est également inscrit à l’ordre du jour.

Le Système de la Carte Brune d’Assurance a été institué par le Protocole signé par les Chefs d’État et de Gouvernement de la (CEDEAO), le 29 Mai 1982 à Cotonou au Bénin.

L’objectif principal du Système est de garantir aux victimes des accidents de la circulation, une prompte et équitable indemnisation des dommages qui leur sont causés par les automobilistes non-résidents en visite sur leur territoire, en provenance d’autres Etats Membres de la CEDEAO. 

En Europe, un système analogue, la Carte verte a été mis en application en 1953.
Le Système de la Carte Brune fonctionne par le biais d’un réseau de quatorze Bureaux Nationaux répartis dans quatorze Etats-Membres.

D'autres articles de la même catégorie | economie
Agenda
Voir +
© 2017 Radiodiffusion Télévision Ivoirienne Tous droits reservés