Libéralisation de l’espace audiovisuel : La viabilité des futures chaînes de télévision au centre d’échanges avec la HACA.
0
 

Écouter

INFOS BREVES

  • Football - Ligue 1 - 10e Journée : L’Asec Mimosas bat l'Africa Sports d’Abidjan par (1-0). – 10-12-2017
  • Côte d'ivoire : Conseil des Ministres extraordinaire à Yamoussoukro le mercredi 20 décembre 2017 (Gouvernement) – 10-12-2017
  • Climat : Le Président Alassane Ouattara participe à "One Planet Summit" le 12 décembre à Paris. – 10-12-2017
  • Centrafrique: tirs de mortiers contre des casques bleus, pas de victime – 09-12-2017
  • Affi N’Guessan (Opposition - FPI) appelle les populations de Blolequin (Ouest) à rester fidèles à leur hospitalité légendaire. – 09-12-2017
Libéralisation de l’espace audiovisuel : La viabilité des futures chaînes de télévision au centre d’échanges avec la HACA.

Libéralisation de l’espace audiovisuel : La viabilité des futures chaînes de télévision au centre d’échanges avec la HACA.

RTI Info / Boris Odilon Blé | Lu 451 fois | Publié Il y a 6 jour(s)

La Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA) organise le mercredi 6 décembre 2017 à Abidjan un atelier de réflexion dédié aux professionnels et opérateurs du secteur audiovisuel, autorisés à diffuser sur le réseau de télévision numérique terrestre (TNT).

Une façon pour le régulateur d’identifier d’éventuelles difficultés auxquelles pourraient être confrontées les quatre chaines de télévision privées commerciales qui ont reçu l’an dernier, l’autorisation de diffuser sur le réseau de télévision numérique terrestre (TNT) dans un environnement de concurrence. 

« Viabilité des nouvelles chaines de télévision privées commerciales : Défis et stratégies », c’est le thème qui réunit les responsables de Life TV, Nostalgie Côte d’Ivoire, OPTIMUM Côte d’Ivoire et Société audiovisuelle de Côte d’Ivoire. Ceux-ci vont, tour à tour, exposer sur leurs stratégies de développement en termes d’offres éditoriales et commerciales.

Ces chaînes privées vont, au cours de l’année 2018, rejoindre celles du service public que sont RTI1, RTI2 et RTI BOUAKE portant à sept les télévisions autorisées par voie hertzienne terrestre.

Enclenchée depuis 1991 par l’adoption de la loi fixant le régime de la communication audiovisuelle, cette dernière autorisation pour les télévisions privées parachève la libéralisation du secteur de l’audiovisuel en Côte d’Ivoire. 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également