Nos chaînes en direct
Publicité
Flash info
  • 28-06-2017 - L’Egypte accuse le Qatar de soutenir les groupes terroristes en Libye
  • 28-06-2017 - Un gérant d’un restaurant condamné à deux ans de prison en France
  • 28-06-2017 - Trois journalistes birmans inculpés pour un reportage chez des rebelles
  • 28-06-2017 - Côte d’Ivoire/La HACA sensibilise les parents sur leur responsabilité face aux contenus des médias
  • 27-06-2017 - Plus de 16 000 candidats affrontent les examens scolaires de la Formation professionnelle
culture
Festival artistique scolaire: la troupe ''Les sages du collège Assomption'' de Daoukro invitée d'honneur au Maroc
APA | Lu 0 fois | 12-04-2017
Festival artistique scolaire: la troupe ''Les sages du collège Assomption'' de Daoukro invitée d'honneur au Maroc


L'ensemble artistique '' Les sages du collège Assomption'' de Daoukro est désigné ''troupe à l'honneur'' d'un festival artistique en milieu scolaire prévu du 14 au 18 août prochain à Casablanca au Maroc. Portrait.

Des jeunes filles et garçons de la 6è en classe de 1ère  avec une moyenne d'âge de 14 ans forment cet ensemble artistique du collège Assomption de Daoukro sous la conduite de N'dri N'guessan, leur professeur de lettres modernes.

Le groupe '' Les sages du collège Assomption'' de Daoukro qui a émerveillé le nombreux public, samedi, à l'ouverture de la 13è édition du Festival international de la culture et des arts de Daoukro (FICAD) se prépare à honorer une invitation au Maroc pour y prendre part à un festival en qualité de troupe '' à l'honneur ''.

''C'est la Côte d'Ivoire que nous allons représenter au Maroc en août prochain '', se réjouit N'dri N'guessan, l'enseignant-directeur artistique de ''Les sages du collège Assomption''.

Créé en 2015, par la volonté de M. N’dri, lui-même, ancien membre du non moins célébrissime groupe chorégraphique ivoirien '' Sothéca'', la troupe du collège Assomption de Daoukro vole de succès en succès avec des chorégraphies tirées du répertoire  culturel de chaque région du pays.

Ainsi, du Goly du centre (leur région d’origine), ces jeunes danseurs et danseuses excellent aussi bien dans l’exécution des rythmes Polihet, Zaouli et Ziglibity du Centre-Ouest que du Tématé de l’Ouest ainsi que de la danse des panthères du Nord… Tout un régal de les voir promener le public d’une région à une autre.

Lauréat de Vacances culture en 2015 à San-Pedro (au Sud-ouest), le groupe a été honoré, une année plus tard par la fédération nationale des arts et de la culture (FNAC) à Bouaké. Lauréat du  festival des arts scolaires de la région à Dimbokro, le groupe ’’les sages du collège Assomption’’ fait la fierté de la région de l’Iffou.

Les jeunes élèves qui concilient études et chorégraphie ne manquent pas d’ambition pour mener une carrière de danseur. Pour Jean-Luc Koffi Kouakou (6è, 14 ans), ‘’ la danse est un métier comme tout autre qu’il faut prendre avec beaucoup de sérieux’’.

Au début, raconte le gamin, ‘’mes parents s’opposaient. Mais j’ai comme les résultats scolaires suivaient, ils ont fini par me laisser poursuivre’’, se satisfait-il. Quant à Joëlle Murielle Koffi (4è, 16 ans), elle dit n’avoir pas de problème avec les deux (études et danse).

‘’Avec un programme bien aménagé par notre directeur artistique, nous arrivons à concilier études et chorégraphie. Ça ne pose aucun problème’’ souligne-t-elle. Angélus Kouamé Koffi (1ère, 17 ans) ne dit pas le contraire. ‘’ Je travaille aussi bien en classe que sur la piste de danse’’, dit Angélus Kouamé entre deux éclats de rire.

Ces jeunes ambitionnent tous d’être des ‘’chorégraphes professionnels à l’image de Sothéca’’. Ils sont sur la voie.

‘’ Je remercie le directeur-fondateur du collège Assomption, M. Kouamé Brou dont la compréhension et le soutien ne nous ont jamais fait défaut pour la pérennité du groupe qui valorise nos rythmes’’ indique M. N’dri qui a en projet la création d’une ‘’école d’art à Daoukro’’. Le prochain séjour de la troupe au Maroc est selon lui, ‘’un premier pas vers l’extérieur’’.

D'autres articles de la même catégorie | culture
Agenda
Voir +
© 2017 Radiodiffusion Télévision Ivoirienne Tous droits reservés