Le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly rassure sur la construction d'un hôpital à Boundiali.
0
 

Écouter

INFOS BREVES

  • Dernier Conseil des Ministres de l'année prévu le mercredi 20 décembre 2017 à Yamoussoukro. – 15-12-2017
  • Le Président Alassane OUATTARA quitte Abidjan ce vendredi pour Abuja en vue de prendre part au Sommet de la Cedeao. – 15-12-2017
  • Le Président Alassane Ouattara va procéder vendredi, à l’inauguration du CHU d’Angré ( Cocody -Abidjan) – 14-12-2017
  • La Cedeao examinera l'adhésion du Maroc début 2018 (Source gouvernementale) – 14-12-2017
  • Sénégal : Le procès du maire de Dakar renvoyé dès l'ouverture au 3 janvier 2018. – 14-12-2017
Le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly rassure sur la construction d'un hôpital à Boundiali.

Le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly rassure sur la construction d'un hôpital à Boundiali.

AIP | Lu 194 fois | Publié Il y a 12 jour(s)

En déclarant hier dimanche 3 décembre qu’il était convaincu que le Chef de l’Etat Alassane Ouattara acceptera la doléance relative à la construction d’un Centre de Santé Régional (CHR) à Boundiali, le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, a donné de sérieuses raisons aux habitants de la Bagoué de croire en la construction prochaine de cette infrastructure.

« Je transmettrai le message au Président. Et je suis sûr que dans quelques semaines, le président me dira de vous dire que vous aurez votre CHR », a dit le Premier ministre, suscitant des applaudissements nourris du public venu rendre hommage au chef de l’Etat et lui exprimer sa « reconnaissance » et son « soutien ».

La construction d’un CHR à Boundiali, pour « compléter » et « renforcer » l’offre de santé dans la région de la Bagoué est une vielle doléance, présentée par la ministre Mariatou Koné, cadre de la région, comme l’un des « vœux chers » à la population.

« La population de la Bagoué voudrait exprimer un vœu qui lui est particulièrement cher. Ce vœu, c’est celui de la construction d’un Centre de Santé Régional à Boundiali, le chef-lieu de la région, avec tous les services qui y sont rattachés », avait souhaité la ministre, non sans avoir remercié le chef de l’Etat de toutes les actions de développement mises en œuvre dans la région.

Dans un autre registre, le ministre Bruno Koné, autre cadre de la région, a rappelé que les doléances évoquées par sa « sœur » Mariatou Koné, sont inscrit dans un livre banc dont il remettrait un copie au Premier ministre.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également