CEDEAO/monnaie commune : les présidents ghanéen et ivoirien attendus lundi à Niamey
0
 

Écouter
CEDEAO/monnaie commune : les présidents ghanéen et ivoirien attendus lundi à Niamey

CEDEAO/monnaie commune : les présidents ghanéen et ivoirien attendus lundi à Niamey

Xinhua | Lu 291 fois | Publié

Les présidents Alassane Ouattara de la Côte d’Ivoire et Nana Akufo Addo du Ghana sont attendus ce lundi après-midi à Niamey, dans le cadre de la tenue de la quatrième réunion de la Task Force présidentielle sur le Programme de la monnaie unique de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), qui se tiendra mardi, annonce un communiqué officiel.

Les 15 pays membres de la CEDEAO, qui comprend deux zones monétaires, envisagent de se doter d’une monnaie commune. 

Les deux chefs d’Etat ainsi que le président hôte, Mahamadou Issoufou (Niger), mandatés par leurs pairs, examineront les résultats du groupe de travail mis en place depuis plus trois ans en vue d’atteindre l’objectif de créer une monnaie commune en Afrique de l’Ouest. 

Ce groupe rassemble les ministres des Finances des Etats concernés, les gouverneurs des banques centrales des huit pays de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) et des sept autres pays de la deuxième zone monétaire de l’espace ouest-africain, les présidents de la CEDEAO et de l’Union monétaire des Etats de l’Afrique de l’Ouest (UEMOA), ainsi que des techniciens des deux commissions. 

La CEDEAO est composé de 15 pays de langue française, anglaise et espagnole.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Urgent | Côte d’Ivoire : Les pluies diluviennes ont fait 19 morts dont 18 à Abidjan et un à Tiassalé (Fiacre Kili DG de l’office de la protection civile)

Croatie : La police démantèle un trafic d'armes vers l'Allemagne

Chili : les envoyés du pape demandent justice pour les victimes d'abus sexuels

Côte d'Ivoire : 18 morts à Abidjan après des pluies torrentielles

RDC: la détention de cinq militants prodémocratie prolongée