Le Fonds Ivoirien de l’innovation doté de 500 millions de FCFA (Ministre)
0
 

Écouter

INFOS BREVES

  • Yéo Adama Benoit (Actuel D.G Adjoint de la RTI), nommé Directeur Général de la Société Ivoirienne de Télédiffusion ce mercredi. – 17-01-2018
  • Le patronat ivoirien demande la suspension de l’annexe fiscale 2018 (Communiqué) – 17-01-2018
  • Investiture du nouveau président du Liberia Georges Weah prévu le 22 janvier en présence du Président Alassane Ouattara. – 17-01-2018
  • Le président ghanéen promet une vigilance accrue face à la menace terroriste – 17-01-2018
  • Guinée: un prédicateur saoudien assassiné (sécurité et source médicale) – 17-01-2018
Le Fonds Ivoirien de l’innovation doté de 500 millions de FCFA (Ministre)

Le Fonds Ivoirien de l’innovation doté de 500 millions de FCFA (Ministre)

APA | Lu 1426 fois | Publié

Le Fonds Ivoirien de l’innovation mis en place en 2016 pour soutenir, accompagner et coacher les jeunes porteurs de projets, notamment les start-up est doté d’un montant de 500 millions de FCFA, a annoncé, lundi, à Abidjan, le ministre de la Communication, de l’économie numérique et de la Poste, Bruno Nabagné Koné.

Le ministre Koné, également porte-parole du gouvernement ivoirien a fait cette annonce à la 5è édition de la tribune Twins Time dont il était l’invité autour du thème, ‘’la place de l’économie numérique dans une économie émergente : enjeux et défis’’.  

Ce Fonds vise à ‘’accompagner et à coacher les jeunes porteurs de projets (…) et de leur donner les rudiments pour leur permettre d’être des acteurs de développement économique’’, a expliqué M. Koné, ajoutant que ce Fonds est ‘’faiblement doté de 500 millions de FCFA’’.

Mais, a-t-il poursuivi, ‘’comme dans tous les pays, l’innovation doit s’autofinancer’’. Le ministre Bruno Nabagné Koné  a souhaité qu’un projet bénéficiant de ce Fonds pusse générer des ressources afin de financer les autres.

Organisée par le Secrétariat exécutif du Comité de concertation entre l’Etat et le secteur privé, cette rencontre a permis au ministre de la Communication, de l’économie numérique et de la Poste de débattre avec les acteurs, les sujets liés à ce secteur.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également