Présidentielle de 2019 au Nigeria: Un ancien Vice-président retourne dans l'opposition
0
 

Écouter

INFOS BREVES

  • Football - Ligue 1 - 10e Journée : L’Asec Mimosas bat l'Africa Sports d’Abidjan par (1-0). – 10-12-2017
  • Côte d'ivoire : Conseil des Ministres extraordinaire à Yamoussoukro le mercredi 20 décembre 2017 (Gouvernement) – 10-12-2017
  • Climat : Le Président Alassane Ouattara participe à "One Planet Summit" le 12 décembre à Paris. – 10-12-2017
  • Centrafrique: tirs de mortiers contre des casques bleus, pas de victime – 09-12-2017
  • Affi N’Guessan (Opposition - FPI) appelle les populations de Blolequin (Ouest) à rester fidèles à leur hospitalité légendaire. – 09-12-2017
Présidentielle de 2019 au Nigeria: Un ancien Vice-président retourne dans l'opposition

Présidentielle de 2019 au Nigeria: Un ancien Vice-président retourne dans l'opposition

AFP | Lu 59 fois | Publié Il y a 8 jour(s)

Un ancien vice-président du Nigeria, Atiku Abubakar, a annoncé dimanche qu'il "revenait à la maison", et retournait dans son parti d'origine, aujourd'hui dans l'opposition, un premier pas avant de briguer la magistrature suprême en 2019.

Fin novembre lorsqu'il avait annoncé quitter l'APC, il avait eu des mots très durs à l'encontre de l'actuel parti au pouvoir, le décrivant comme un "parti agonisant": un sous-entendu au président Buhari, 74 ans, qui a passé la majorité de l'année à Londres où il y était soigné pour une maladie inconnue.

Selon la tradition politique du Nigeria, pays profondément divisé entre un nord musulman et un sud chrétien, les partis présentent tour à tour des candidats de ces deux régions.

Le PDP, qui fut représenté par la présidence de Goodluck Jonathan - chrétien du Sud - entre 2010 et 2015, a déjà annoncé que son candidat à la présidence serait originaire du nord cette fois-ci. C'est le cas de M. Abubakar, né dans l'Etat de l'Adamawa.

Un seul cadre du PDP, Peter Ayodele Fayose, gouverneur de l'Etat d'Ekiti (sud-ouest), a jusqu'à présent déclaré son intention de se présenter à la primaire.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également