Nos chaînes en direct
Publicité
Flash info
  • 19-09-2017 - Santé/ Lutte contre le SIDA : La France revoit sa contribution à la hausse
  • 19-09-2017 - La société civile appelle au changement de mentalité pour l’atteinte des ODD
  • 19-09-2017 - Economie : Une mission de FMI en Côte d’Ivoire
  • 19-09-2017 - Culture : Miss Côte d’Ivoire 2017 reçoit son véhicule
  • 19-09-2017 - RD Congo : L’opposition demande une transition sans Kabila
Afrique
La justice sénégalaise continue de creuser l'affaire de détournement supposé à la Mairie de Dakar
APA | Lu 2 fois | 08-03-2017
La justice sénégalaise continue de creuser l'affaire de détournement supposé à la Mairie de Dakar


Le maire de Dakar, Khalifa Sall, était toujours entendu mardi soir par le doyen des juges d’instruction, sur des soupçons de détournement de biens publics concernant la caisse d’avance de la municipalité de la capitale sénégalaise.

Le Directeur administratif et financier de ladite mairie a été mis sous mandat de dépôt, au terme de son audition par le Doyen des juges d'instruction, dans la même affaire de la gestion de la caisse d'avance.

L’audition de Khalifa Sall et compagnie était programmée pour lundi avant d'être reportée à ce mardi, à la demande des avocats de la défense.

M. Sall et ses avocats dénoncent, depuis le déclenchement de cette affaire,   l'instrumentalisation de la justice dans le but de l'empêcher de se présenter aux prochaines élections (législatives en juillet 2017 et présidentielle en 2019).

Le maire de Dakar apparait comme un dissident depuis qu’il a décidé de braver la volonté de la direction de sa formation, le Parti socialiste (allié au pouvoir) d'aller avec la coalition présidentielle aux législatives de juillet 2017.

Il avait appelé, mardi, ses militants à occuper la rue « pour apporter une réponse politique » à sa convocation par la justice.

D'autres articles de la même catégorie | Afrique
Agenda
Voir +
© 2017 Radiodiffusion Télévision Ivoirienne Tous droits reservés