La justice sénégalaise continue de creuser l'affaire de détournement supposé à la Mairie de Dakar
0
 

Écouter
La justice sénégalaise continue de creuser l'affaire de détournement supposé à la Mairie de Dakar

La justice sénégalaise continue de creuser l'affaire de détournement supposé à la Mairie de Dakar

APA | Lu 180 fois | Publié

Le maire de Dakar, Khalifa Sall, était toujours entendu mardi soir par le doyen des juges d’instruction, sur des soupçons de détournement de biens publics concernant la caisse d’avance de la municipalité de la capitale sénégalaise.

Le Directeur administratif et financier de ladite mairie a été mis sous mandat de dépôt, au terme de son audition par le Doyen des juges d'instruction, dans la même affaire de la gestion de la caisse d'avance.

L’audition de Khalifa Sall et compagnie était programmée pour lundi avant d'être reportée à ce mardi, à la demande des avocats de la défense.

M. Sall et ses avocats dénoncent, depuis le déclenchement de cette affaire,   l'instrumentalisation de la justice dans le but de l'empêcher de se présenter aux prochaines élections (législatives en juillet 2017 et présidentielle en 2019).

Le maire de Dakar apparait comme un dissident depuis qu’il a décidé de braver la volonté de la direction de sa formation, le Parti socialiste (allié au pouvoir) d'aller avec la coalition présidentielle aux législatives de juillet 2017.

Il avait appelé, mardi, ses militants à occuper la rue « pour apporter une réponse politique » à sa convocation par la justice.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 

En continu

Syrie: la mission de l'OIAC s'est rendue sur les lieux de l'attaque chimique présumée à Douma ...

Madagascar: manifestants dispersés par des gaz lacrymogènes à Antananarivo

Fin des tirs de missiles balistiques et des essais nucléaires nord-coréens: la Chine salue la décision prise par Pyongyang

Libéria : Mohammed Jabateh, un ancien chef de guerre, immigré aux Etats-Unis, a été condamné à 30 ans de prison à Philadelphie

Soudan du Sud : James Ajongo Mawut, patron de l’armée sud soudanaise est décédé des suites d'une longue maladie rénale.