Le nouveau président du Ghana promet de protéger les deniers publics
0
 

Écouter
Le nouveau président du Ghana promet de protéger les deniers publics

Le nouveau président du Ghana promet de protéger les deniers publics

APA | Lu 201 fois | Publié

Le nouveau président du Ghana, Nana Akufo-Addo a fait la promesse solennelle de protéger les deniers publics et d’insister sur la valeur de l’argent dans tous les projets lorsque son gouvernement commencera à travailler.

S’exprimant lors de sa cérémonie de prestation de serment à Accra ce samedi, le président Nana Akufo Addo a déclaré que diriger c’est servir et les Ghanéens ne devraient pas attendre moins de lui.

Citant l’un de ses mentors Kofi Abrefia Busia, un ancien président du pays, le président Nana Akufo-Addo a invité tous ses concitoyens à considérer les politiques comme des serviteurs de leurs semblables humains.

« Notre succès ou notre échec doit être jugé par la qualité de la instruction de l’homme lambda et de son niveau de vie» a déclaré Akufo-Addo qui a battu le président sortant John Mahama lors de l’élection présidentielle qui s’est tenue le mois dernier dans le pays.

Le vice-président Alhaji Mahamudu Bewumia a aussi prêté serment devant le président de la Cour suprême, Theodora Wood, devant une foule enthousiaste de militants du Nouveau Parti patriotique, à la Black Star Square.

Des chefs d’État africains ont également pris part au transfert du pouvoir du chef de l’Etat sortant Mahama a son successeur, Akufo-Addo.

Il s’agit notamment des présidents Muhammadu Buhari du Nigeria et d’Alassane Ouattara de la Côte d’Ivoire.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 

En continu

Le film "Black Panther" de l'univers Marvel a engrangé 192 millions de dollars de vendredi à dimanche en Amérique du Nord.

Mexique: 14 morts dans l'accident d'hélicoptère (nouveau bilan)

Haïti: deuxième incendie de marché dans la capitale en moins d'une semaine

Le réalisateur burkinabè Idrissa Ouédraogo, décédé dimanche matin à Ouagadougou, à l’âge de 64 ans.

Un gendarme a abattu un conducteur de moto-taxi, puis a été lynché par la foule à Bloléquin (Ouest)